Home » International, Océanie, Technologie, Web » Australie – Wardriving, ou quand la police surveille les ondes Wifi

art cat 420x0 300x146 Australie – Wardriving, ou quand la police surveille les ondes WifiAustralie -- (LesNews) -- La police de Queensland en Australie a commencé le programme "Wardriving" ("guerre au volant") qui consiste pour un officier de police à patrouiller en voiture dans les rues de la ville pendant qu'un boîtier informatique scanne et repère tous les réseaux Wifi ouverts et non-sécurisés. L'objectif de cette opération est de signaler les réseaux vulnérables à leurs propriétaires, leur rappeler qu'ils sont responsables de leurs propres points de distribution de Wifi, et les conseiller sur la démarche à suivre.

La démarche préventive est appréciable mais soulève la question suivante: Est-ce légal pour les forces de police de scanner tous les réseaux Wifi, sous prétexte de chercher à protéger les plus vulnérables ? D'un côté, c'est presque sûr que les données telles que les mac address, géolocations et SSID seront enregistrées par les forces de l'ordre, et cette intrusion dans la vie privée des individus peut déranger. D'un autre côté, avec le renforcement des lois sur la consommation d'Internet, la responsabilité civile de chacun s'accentue, et il devient de plus en plus crucial d'avoir un réseau informatique sécurisé, au risque qu'autrui le pénètre et en abuse au nom du propriétaire de la ligne.

Bien qu'en simple phase de test à Queensland, Australie, cette solution de surveillance des ondes Wifi risque de séduire plus d'une unité de police, en Australie comme ailleurs. Pour la France, les choses ne sont pas gagnées: en Mars 2011, Google avait récolté une amende de 100 000 euros par la CNIL après que ses GooCars (voitures qui prennent en photo les voies publiques pour la visualisation Streetview de Google Maps) aient enregistré les données de toutes les bornes Wifi qu'elles croisaient. A noter que Google propose depuis une solution de opt-out (mettre _nomap à la fin du nom du routeur) à tous les propriétaires de bornes Wifi ne désirant pas que leur réseau Wifi soit indexé par les GooCars.

Source: Cyber War News

pixel Australie – Wardriving, ou quand la police surveille les ondes Wifi
Xavier Vespa

Xavier Vespa

Expert e-réputation | Lanceur du site Immobileaks | social media | seo | e-reputation | influence

En savoir plus sur l'auteur

Soyez le premier à réagir !

Laissez un commentaire

Extension Factory Builder