Home » Amérique du Sud, Insolite, International, Société » Les plus anciens calendriers mayas n’annoncent pas la fin du monde

xultu 300x199 Les plus anciens calendriers mayas n’annoncent pas la fin du mondeGuatemala, Guatemala -- (LesNews) -- Cette découverte est le fruit de recherches archéologiques menées par une équipe américaine, sur le site de Xultun au Guatemala. Elle a découvert, dans une maison exhumée, les plus anciens calendriers mayas qui dateraient du IXe siècle.

Contrairement aux croyances, aucune fin du monde n'est prévue pour 2012.

Dans les murs de cette maison sont gravés des caractères dont la plupart sont des chiffres de calculs liés probablement aux calendrier maya.

L'archéologue William Saturno qui a dirigé les fouilles explique qu'il s'agit du calendrier cérémonial de 260 jours, du calendrier solaire de 365 jours, ainsi que du cycle annuel de 584 jours de la planète Vénus et celui de 780 jours de Mars.

Il n'y a donc pas de fin du monde prévue pour l'année 2012, on voit seulement la fin d'un cycle calendaire.

pixel Les plus anciens calendriers mayas n’annoncent pas la fin du monde
pinit fg en rect gray 20 Les plus anciens calendriers mayas n’annoncent pas la fin du monde

Romain Théry

Rédacteur, "veilleur" et community manager pour le compte @LesNews, @LesNews_team et @LesNews_live.

En savoir plus sur l'auteur

Soyez le premier à réagir !

Laissez un commentaire

slicefactory.com/?url=lesnews.it&lang=fr_FR&name=LesNewsshow current page