Home » Technologie, Web » Megaupload: Google à la rescousse des sites de torrents

SOPA PIPA  300x243 Megaupload: Google à la rescousse des sites de torrentsUPDATE 30/03/2012: Le contenu de cet article a été modifié suite à des remarques dans les commentaires.

Dans un Amicus curiae daté du 12 mars 2012 et adressé à la Cour Fédérale de Floride, Google s'est immiscé dans le procès de la Motion Picture Association of America (MPAA, regroupant Disney, Warner Bros, Paramount, Twentieth Century Fox, ...) contre le site de recherche de torrents Hotfile.

Face à la demande de la MPAA de fermer Hotfile pour hébergement ou indexation de fichiers soumis au droit d'auteur, Google a voulu rappelé à la cour que les ayants droit (ici MPAA) sont en charge de déclarer les contenus illégaux à l'indexeur de contenus (ici Hotfile) avant d'intenter toute action devant un tribunal, prêchant ainsi pour la paroisse des sites tels que Megaupload.

L'arrestation de Kim Dotcom (président de Megaupload) étant passée comme un message d'intimidation auprès des sites de recherche de torrents, Google tient manifestement à calmer le jeu et à rappeler le principe de safe harbors (ports de paix) qui consiste à accorder le doute à un site hébergeant ou indexant du contenu violant le droit d'auteur en lui signalant la situation en premier recours (via l'envoi d'un DMCA). Ce procédé permet aux sites dont les contenus sont principalement générés par les utilisateurs (tels que Wikipédia, Facebook, Youtube, ...) de pouvoir continuer à fournir leurs services tout en respectant la loi.

Google cherche à protéger ses intérêts (et ceux de ses partenaires) en tentant d'éviter qu'une décision de justice de la Cour Fédérale de Floride contre Hotfile (comme celle de fermer Hotfile pour indexation de contenus copyrightés) fasse jurisprudence. En opérant de la sorte, Google se rallie au camp des sites de recherche de torrents, un camp qui compte dans ses rangs des acteurs controversés tels que Megaupload.

Source: Torrentfreak

pixel Megaupload: Google à la rescousse des sites de torrents
Xavier Vespa

Xavier Vespa

Expert e-réputation | Lanceur du site Immobileaks | social media | seo | e-reputation | influence

En savoir plus sur l'auteur

3 commentaires to “Megaupload: Google à la rescousse des sites de torrents”

  1. Hotfile, megaupload et tout les autre sites de ce genre ne sont pas du P2P c’était justement l’un des avantages contre le torrent.

    Répondre
  2. Ikara 21 mars 2012

    Pour information, Hotfile et Megaupload sont des sites d’hébergement, rien à voir avec le p2p. Lisez les articles d’origine avec plus d’attention.

    Répondre

Laissez un commentaire

Extension Factory Builder